mercredi 4 avril 2018

Donner la priorité au sport pour tous à Levallois.


Loin de s’opposer, le sport professionnel et le sport amateur sont censés se compléter : les professionnels montrent la voie de l’excellence, les amateurs passionnés par leurs performances apprennent et les soutiennent.

A Levallois, il en est malheureusement autrement.

Le Maire a deux danseuses : le basket professionnel et la boxe.

Les Levalloisiens aiment leurs associations sportives, leurs sections du Levallois-Sporting-Club, les bénévoles et les entraineurs qui leur permettent de pratiquer leur sport favori. Mais le sport professionnel ne leur occasionne qu’un coût, pour une image qui n’est pas toujours flatteuse. L’identification à l’équipe de basket est faible, nonobstant ses performances. Quant à la boxe, sa dernière soirée a fini en bagarre entre spectateurs, détérioration du matériel et du parking du Palais des Sports Marcel Cerdan.

Ainsi, alors que la subvention municipale que va recevoir le LSC pour le sport amateur sera de 4,2 millions d’euros en 2018, en diminution de 20 % par rapport aux années précédentes, la subvention au Levallois Metropolitan, club de basket professionnel, atteint 2,3 millions d’euros, en hausse de 77% !

C’est un choix municipal, alors que les adhérents du LSC se plaignent chaque jour un peu plus du manque de renouvellement du matériel, de la diminution des moyens alloués aux sections sportives, laissant les bénévoles et les entraineurs s’escrimer chaque jour à leur permettre de progresser en sécurité avec de faibles moyens.

Et ça n’est pas fini ! Le LSC va maintenant louer un local commercial pour ouvrir une boutique et vendre du matériel de sport technique siglé « Levallois ». Pour ce coût nouveau (loyer + salariée), on attend avec impatience le business plan !

L’opposition étant toujours empêchée de siéger au Conseil d’administration du LSC, nous n’en saurons pas plus mais apprécierons certainement, tout comme vous, le résultat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire