vendredi 9 février 2018

Budget 2018 ou « Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages »


On en rirait presque tellement la ficelle est grosse. 

 

Le gouvernement a décidé de l’exonération de la taxe d’habitation pour les contribuables les moins aisés. Dans le même temps, il s’est engagé, pour l’année 2018 à compenser la perte de recette de taxe d’habitation pour les communes. Et nous savons qu’il faut être prudent sur le maintien ou non de cette compensation pour les année suivantes.


A Levallois-Perret, 50 % des foyers vont donc se trouver exonérés de taxe d’habitation à compter de 2018 (contre 80 % dans toute la France).

 

Pour faire face à ce qu’elle estime une perte à venir de 7 millions d’euros sur 33 millions recouvrés en 2017, la majorité municipale a décidé de diminuer tous les abattements facultatifs.


Ainsi les 50 % de Levalloisiens qui paieront encore la taxe d’habitation verront le montant de cette dernière augmenter du fait desdits abaissement des abattements et se répartiront les 7 millions d’euros de diminution de recette estimée.


Et là,  en 2018 la majorité LR-UDI-PCD va « faire coup-double » puisqu’elle va :

1. Toucher la compensation de perte de taxe d’habitation par l’Etat établie sur les bases 2017, donc les   7 millions estimés ;

2. Bénéficier de l’augmentation de la taxe d’habitation des ménages qui la paieront encore en 2018, à nouveau des 7 millions estimés.

 

C’est astucieux mais terriblement malhonnête. On entend déjà le Maire et sa majorité expliquer ici lorsque la douloureuse arrivera dans les foyers que tout cela n’est pas sa faute mais celle du gouvernement.

 

De toute façon, la majorité ne sait plus faire que ça : rejeter la faute de sa gestion calamiteuse des 16 dernières années sur tout gouvernement en place. 


La promesse pour 2018 est donc l’augmentation des impôts et l’immobilisme puisque se targuant d’avoir « fini la ville », cette majorité à bout de souffle ne propose plus que la gestion de l’acquis. Pourtant, seuls le mouvement et l’investissement sont la garantie de la préparation de l’avenir de Levallois.