lundi 4 septembre 2017

Toujours et résolument de gauche au service des Levalloisiens.


2017 aura été l’année de tous les bouleversements politiques. Au terme d’une phase électorale inédite, notre paysage politique local s’en trouve aussi bouleversé.

Le non-cumul des mandats imposé par François Hollande a interdit à Patrick Balkany de poursuivre son cumul aussi intéressé qu’inefficace pour la ville. Nous adressons un salut républicain à Madame Céline Calvez, facilement élue députée face aux deux droites.

Pour les années à venir, nous restons déterminées à porter les valeurs de la gauche au Conseil municipal de Levallois. Nous continuerons sans relâche à défendre la mise en œuvre d’un véritable développement durable, à travailler pour plus de solidarité : entre les plus favorisés et les plus humbles, entre les générations, à œuvrer pour une politique culturelle locale exigeante, une politique sportive pour tous, pour promouvoir l’équité dans tous les services publics municipaux.

Toutefois, notre engagement se heurte toujours à une violence politique inacceptable, comme lors de la dernière réunion du Conseil municipal de juin 2017. Ces grossièretés et pitreries restent inacceptables, car au-delà de nos deux personnes,  ce sont les Levalloisiens qui nous ont accordé leur suffrage qui sont insultés à chaque réunion par Monsieur et Madame Balkany. Ils  sont la honte de la République et ne doivent leur existence publique et politique qu’au temps encore nécessaire à la justice pour statuer sur leurs actes.

Nous dénonçons aussi la majorité municipale LR/UDI/PCD qui soutient ces individus sans courage et sans ciller.
Si cette équipe avait fait d’autres choix que de se payer un club de basket professionnel, donner des subventions sans compter à des associations amies contrôlées par leurs proches,  faire payer aux Levalloisiens les intérêts d’une dette abyssale, régler des frais d’avocats énormes et constants, elle n’en serait pas à rogner sur les cars scolaires, les ATSEM à l’école maternelle, fermer une bibliothèque, et le tout, en augmentant les impôts locaux.

Loin de ces pratiques, nous continuerons à porter une autre politique pour l’éducation, la culture et le sport pour tous à Levallois, loin du petit clientélisme abêtissant actuel.

Anne-Eugénie FAURE - PS

Dominique CLOAREC - EELV