lundi 5 septembre 2016

Levalloisiens, vous payez et ils en profitent !

Comment les élus de la majorité peuvent-ils encore soutenir Patrick Balkany ? La réponse nous est donnée par Jean de La fontaine dans le Loup et le chien : ces tempéraments sans grandeur trouvent leur récompense matérielle à servir leur maître, fut-il jusqu’au reniement de leur honneur.
 

Commençons par 6 adjoints au Maire ou Conseillers municipaux qui sont déjà indemnisés (et non salariés) pour l’exercice de leur mandat respectivement 1.600 € et 200 € par mois, ces 6 là sont aussi membres du Conseil d’administration de la SEMARELP, cette société de 50 salariés qui voit ses projets et comptes s’effondrer au plus grand mépris de l’argent public (100 millions d’euros de perte sur le projet des tours).

Chaque membre du CA perçoit 16.800 € par an, pour assister à 2 Conseils d’administration et se fendre cette année de son premier rapport…de 5 pages.

C’est presque équivalent à ce que touche un membre du CA du groupe Renault  (120.000 salariés, 45 milliards d’€ de chiffres d’affaires).

Quant à la première adjointe et épouse du Maire, elle bénéficie de 60.000 € en tant que Présidente du CA et d’un véhicule de fonction.

Les deux vice-présidents ne sont pas en reste : outre leurs 24.000 € par an, l’un des deux se fait rembourser 10.000 € de frais ce qui n’a pas manqué d’interroger la Chambre Régionale des Comptes.

 
Enfin, en 2009 alors que la perte de l’exercice était de 6,8 millions d’€, les cogérants Messieurs AUBRY et PEREZ ont bénéficié d’une prime exceptionnelle de 10.000 € et d’une augmentation de 30.000 € par an dès 2010, ainsi que d’une prime d’intéressement de 2 % du résultat comptable avant impôt.

En 2012, année d’une perte d’exploitation de 600.000 €, ils ont bénéficié à la SCRIM détenue par la SEMARELP, d’une augmentation colossale de leur rémunération qui a atteint pour M. AUBRY 25.000 € par mois et pour M. PEREZ 23.000 €.

En 2012 encore, Monsieur PEREZ a perçu au total 33.878 € par mois pour ses activités Levalloisiennes. Monsieur AUBRY, mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale et corruption, a perçu 36.318 €. Oui, c’est bien par mois, et sur de l’argent qui est celui des levalloisiens.

Ainsi, plus Levallois perd, plus ses dirigeants sont rémunérés !

 
Lors du dernier conseil municipal, face à nos dénonciations, le Maire a chanté les louanges de ses amis pour les remercier de leur travail. Dans n’importe quelle entreprise privée, ils auraient été remerciés de façon beaucoup plus brutale.

 
On comprend pourquoi la fin du bal est attendue sereinement parmi les proches du Maire: les musiciens ont déjà été bien payés, en dépit de toutes leurs fausses notes.
 

La hausse de 10 % de la taxe d’habitation et de la taxe foncière n’est pas le fait de la péréquation ou des baisses de dotation de l’Etat. Elle est la conséquence de l’incompétence de la majorité de P. Balkany qui capte vos impôts et asservit la ville dans l’intérêt d’un clan.

 
Pour en finir de cette gestion opaque et calamiteuse, vos élus du groupe « Une autre histoire pour Levallois » s’engagent, eux, à mettre en place une gestion transparente et efficace des deniers communaux et  demandent plus que jamais à siéger dans tous les conseils d’administration des sociétés détenues par la Ville et dans ceux des associations, et ce à titre gratuit, afin de faire valoir l’intérêt général !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire