vendredi 1 janvier 2016

Que souhaiter pour Levallois en 2016 ?


Les cadeaux généreusement offerts par la majorité municipale à son électorat à peine déballés (avec nos impôts), nous voilà déjà en 2016. Le groupe “une autre histoire pour Levallois” présente ses meilleurs voeux à tous les Levalloisiens pour cette nouvelle année.

 

Celle qui s’achève aura été surprenante à plus d’un titre au niveau local !

 

Notre Député-Maire et sa majorité auront tout d’abord réussi l’exploit de faire figurer Levallois dans le peloton de tête des augmentations de taxes locales, tout en maintenant notre ville confortablement installée en première place de la dette par habitant. C’est sans doute également cela, cette exception Levalloisienne qui nous distingue si fortement des villes voisines.

 

Saluons aussi le stoïcisme de la droite, qu’elle appartienne à la majorité ou se prétende d’opposition, devant le déferlement des affaires, venues de tous horizons, qui ont entaché la réputation de Patrick Balkany, mais surtout sali celle de Levallois et des levalloisiens. Une droite unie et solidaire qui aura courageusement fait front face au vote d’un blâme contre Patrick Balkany demandé par le groupe “une autre histoire pour Levallois” lors d’une séance de conseil municipal très animée, comme à l’accoutumée.

 

Que souhaiter de plus pour cette nouvelle année 2016 ?

 

Le respect de la République ? Pourrons-nous cette année espérer que ne se reproduire pas l’affront fait à la République et à ses élus lors du Conseil municipal du 16 novembre, trois jours après les attentats au cours duquel le maire a refusé toute prise de parole autre que la sienne après ce drame national, préférant accuser le Gouvernement de tous les maux ?

 

Le respect de tous les élus ? Les interventions de l’opposition en conseil municipal, si durement obtenues, seront-elles cette année écoutées dans leur totalité par notre Député-Maire sans que nos micros ne soient coupés ?

 

Le respect du contribuable ? La transparence dans l’utilisation des deniers publics sera-t-elle enfin au rendez-vous ? Quel que soit le gouvernement en place, les rapports de la Chambre Régionale des Comptes soulèvent inlassablement, année après année, de nombreux points d’inquiétude dans la gestion de l’argent du contribuable par la municipalité.

 

Si Patrick Balkany n’a pas l’intention de faire mieux cette année qu’en 2015, il serait enfin temps qu’il mette un terme à son mandat. Son agenda judiciaire l’aidera certainement à surmonter le désoeuvrement que rencontrent beaucoup de nouveaux retraités.