mardi 24 juin 2014

Contrat Bygmalion : les levalloisiens ont payé pour des conseils comm' indigents et orientés en faveur de l'UMP.

Extrait de l'intervention d'Anne-Eugénie Faure sur le compte administratif 2013, lors du Conseil municipal du 23 juin 2014

Et puis il y a toujours la question des associations, financées par ville sans droit de regard de l’opposition, encore 11,7 millions d’euros cette année pour vos 4 associations favorites : 

- 639.000 euros pour Levallois Culture ;
- 6,1 millions d'euros pour le Levallois-Sporting-Club ;
- 3 millions d’euros pour Levallois découvertes;
- 2 millions pour Levallois communication,

qui bénéficie en plus de prestations externes de la société BYGMALION pour la conseiller et l’accompagner dans le secteur de la communication pour 129.000 euros pour l’année 2013.  

Evoquons ce sujet puisque le CA consiste à constater les paiements et services effectivement rendus aux levalloisiens, ce sujet qui nous pose tant question depuis quelques semaines. 

Nous avons étudié les pièces du marché avant d’écrire et de dénoncer à tout-va et c’est dans son exécution que résident les principales questions : 
Tous les mois ont été commandés entre 3 et 11  jours d’interventions de consultants. 
Et sur les factures, il n’est jamais mentionné qui et quand et pour quelles prestations ?
Quand on consulte les livrables, il y a de quoi nourrir une certaine inquiétude sur le coût du rendu.

Si je prends le support « Communiquer sur le Web lorsqu’on est élu municipal », il n’est fait aucune référence au contexte levalloisien ; c’est un simple exposé en powerpoint, qui pourrait être applicable à n’importe quelle ville, certains m’ont dit qu’un étudiant au CELSA n’aurait jamais osé rendre une étude si indigente, de ce qu’est la communication sur Internet et sur les réseaux sociaux et comment l’utiliser pour communiquer sur sa politique municipale.


Dans le principe, cela pose problème que la collectivité des levalloisiens paie pour savoir qu’il faut « créer un compte Facebook » « faire de la veille sur les blogs d’opposants », « poster des commentaires pour défendre vos convictions », « Recommander des comptes Twitter particuliers (UMP, dirigeants du parti, etc.) auprès de vos contacts en utilisant le « Follow Friday » » là on se demande si c’est un marché pour les besoins de l’UMP ou des levalloisiens,...

Mais lorsque cela vaut en plus pour la communication de toute collectivité UMP puisqu'il n'y a sur 57 pages  aucune référence au contexte levalloisien, que le support n'est pas adapté à la cible, je trouve que payer entre 3 et 11 journées par mois de travail et 9 journées pour celui là soit 7.800 €, cela ne les vaut pas.

On a besoin de payer 120.000 € et de faire travailler une société 100 jours par an pour savoir si on doit ouvrir un compte Twitter, une page Facebook ? 
Il semble pourtant que c’est désormais le B-A BA de la communication et si ce sont réellement vos questions, nous aurions pu en débattre en CM et nous vous l’aurions proposé, et gratuitement.
....


Alors, nous craignons, encore cette année, que l’exercice budgétaire n’ait pas été sain ni enviable pour les levalloisiens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire